peeling

cosmetic-chemical-skin-peelsLe peeling provoque un renouvellement de la couche superficielle de la peau afin d’en améliorer la qualité et ainsi retrouver une nouvelle jeunesse.

Le grain de peau s’affine, le derme devient lisse, les taches disparaissent ou s’atténuent, la peau se tonifie et le visage devient éclatant.

Utilisé sur le visage, le cou, le décolleté et les mains, une protection solaire est nécessaire durant les soins.

Il existe 3 types de Peelings :

  • Le peeling chimique, le plus utilisé
  • Le peeling au laser ou Resurfacing laser
  • Le peeling mécanique par dermabrasion peu utilisé de nos jours

Le Peeling chimique

Selon le produit utilisé et sa concentration, on différencie 3 types de peelings selon la couche cutanée renouvelée.

  • Le peeling superficiel
  • Le peeling moyen
  • Le peeling profond

Le peeling superficiel doux :

A base d’acides de fruits ou d’acides glycoliques (AHA), il permet un renouvellement de la partie superficielle de la peau ( épiderme ).
Le traitement par peeling superficiel du visage engendre de légers picotements et une couleur rosée. Ces effets disparaissent en quelques heures.
Ce sont les « lunch hour peels «, aux USA ils sont réalisés durant la pause de midi, l’activité professionnelle est reprise immédiatement après. Aucune éviction sociale n’est nécessaire.

Le peeling moyen :

A base de TCA de concentration variable ( Acide Trichloracétique ), il permet un renouvellement de l’épiderme et de la couche superficielle du derme.
Durant le soin, une sensation d’échauffement est possible, les suites sont :
J1+J2 = sensation de tension du visage nécessitant une crème hydratante.
J3+J4 = desquamation variable selon la patiente et le protocole d’application du TCA utilisé par le médecin
Les résultats obtenus sont plus durables : de 1 à 2 ans. Aucune éviction sociale n’est nécessaire le plus souvent.

Le peeling profond :

A base de phénol, réalisé en clinique, il permet un rajeunissement spectaculaire de 10 à 15 ans. Les suites sont un œdème important déformant le visage pouvant durer plusieurs semaines, imposant l’éviction sociale.